fbpx

Les crop ratings (ou notation des cultures) vont chaque semaine influencer le marché des grains des semis jusqu’à la moisson. Comment cela fonctionne ? et surtout comment en profiter ?

Définition du crop rating : la notation des cultures

Le rating, d’abord utilisé dans la finance

Le système de notation (ou rating en anglais) existe avant tout sur les marchés financiers. Des agences de notation jugent précisément la dette des banques, des grandes entreprises et des états pour aiguiller les investisseurs dans leurs choix.

homme en finance

Il arrive sur les cultures américaines au milieu des années 80

Il y a une trentaine d’année, le ministère de l’Agriculture américain, connu sous le nom d’USDA, a mis en place la même chose avec un système de notation des cultures. Le crop rating permet à tous les acteurs de la filière américaine des grains de mieux anticiper le potentiel des futures récoltes américaines.

Chaque lundi, de début avril jusqu’à la récolte, l’USDA publie gratuitement son avis sur l’état des cultures en blé d’hiver, blé de printemps, maïs et soja aux Etats-Unis. Cela fait partie des informations de marché à suivre au printemps.

Une bonne note signifie une bonne récolte à venir et directement les prix à terme baissent par anticipation. Une mauvaise note signifie une mauvaise récolte à venir et directement les prix à terme grimpent par anticipation. Cela participe à la volatilité des marchés (Qu’est-ce-que la volatilité des marchés?)

La France a copié ce système de notations depuis quelques années

Depuis le début des années 2010, FranceAgrimer a développé un système similaire dénommé Céré’Obs (vous pouvez aller voir les différentes publications ici ). A la différence près que la notation des cultures françaises est publiée le vendredi matin. Tout comme le crop rating de l’USDA va venir fortement influencer le marché de Chicago, le crop rating de FranceAgriMer va venir fortement influencer les cours des céréales sur le MATIF (Qu’est-ce-que le Matif?)

graphique représentant les crop rating
Evolution des crop rating en France en fonction des années

Fonctionnement des crop ratings

Le système des crop rating Américains

L’USDA s’appuie sur un réseau de 5000 observateurs qui observent visuellement les cultures et sont en contact régulier avec les farmers. Basés sur des grilles d’évaluations standardisées, ils évaluent chaque semaine les conditions de culture très souvent le vendredi et au plus tard le lundi matin. Le service de statistique de l’USDA compile les données et publie sa note par état et pour tout le pays le lundi après la fermeture du marché à 22h30 heure de Paris (allez voir à quoi ressemble les publications de l’USDA ici) .

observateur dans les champs de blé

Quand regarde-t-on les crop ratings?

CultureDébutFin
Blé d’hiver Automne; puis pause pendant l’hiver avec juste une note par mois sur les principaux états. Reprise d’une notation nationale début avril. Juillet
Blé de printemps10-15 avril
Septembre
Maïs10-15 avrilNovembre
Soja10-15 avrilOctobre

Comprendre la note

Exemple des notations des conditions de cultures de blé d’hiver américain et français la première semaine d’Avril 2019

Qualité Note USDA Note FranceAgrimer
Very Poor (Très mauvaises) 2% 0%
Poor (Mauvaises)7%2%
Fair (Correctes)31%13%
Good (Bonnes)48%79%
Excellent (Excellentes) 12%5%

Pour bien comprendre, dans ce tableau on lit par exemple 7% des blés américains sont jugés comme mauvais contre 2 % pour les blés français.

Cependant, ce qui est surtout regardé, c’est le total jugé « bon et excellent ». Ici il y a 60% (=48%+12%) de blé d’hiver US dans cette catégorie ; quant au blé français, le total jugé « bon et excellent » est de 84%.

Dans les crops ratings tout est relatif.

Difficile de dire dans l’absolu si une note « bon à excellent » de 60% c’est beaucoup ou pas. Surtout que quand l’USDA note les blés US à 60%, FranceAgrimer note les blés français à 84% de bon à excellent. Alors qui a les plus beaux blés ? tout dépend de la sévérité des barèmes de notation. C’est pour cela que l’on travaille par comparaison. Les traders et analyses vont donc regarder le chiffre de la semaine et le comparer à celui de la semaine passée, puis le re-comparer à celui de l’an passé à la même date ou encore à la moyenne des 5 dernières années.

graphique de crop rating de l'USDA

Evolution des crop rating aux USA en fonction des années

Comment tirer profit du crop rating ?

Une information de marché à prendre avec des pincettes

L’état des cultures (crop rating) accessible gratuitement donne une bonne indication sous réserve de l’utiliser par comparaison aux références passées. Mais attention, rien n’est gravé dans le marbre et tout peut très vite changer.

Ce n’est pas parce que les cultures sont belles début avril qu’elles le seront forcément à la récolte : la situation peut se dégrader, et inversement en cas d’amélioration. Toutefois cela donne la grande tendance et l’état d’esprit du marché.

D’autres sources d’informations sont à utiliser pour affiner son jugement

Il s’agit des crop tours réalisés par des agronomes sur le terrain qui parcourent de longues distances pour évaluer les cultures. Le plus connu mondialement se nomme Profarmer, aux Etats-Unis et a lieu dans les grands Etats producteurs de maïs et de soja dans le centre du pays. En Europe et sur le bassin mer Noire des tours de plaines comme l’European Agritel Tour sont également disponibles

Il existe aussi les systèmes satellite d’évaluation de la végétation qui donnent une idée de plus en plus précise de ce qu’il se passe dans les champs. De ces observations découlent un certain nombre d’indicateurs comme notamment le VHI (Vegetation Health Index). ou encore le NDVI (l’Indice de végétation par différence normalisée)

Tout est une question de gestion de risque

Réussir sa commercialisation n’est pas une question de jeu ou de chance. C’est avant tout savoir se prémunir des risques les plus probables. Les crop ratings chez les principaux pays producteurs permettent de prévenir de ces risques. Un très bon crop rating renforce la probabilité d’une bonne récolte et donc d’une baisse des cours. Même si cela peut changer, si les prix sont bons c’est un signe pour en profiter au moins en sécurisant une partie de son revenu.

champs moissonné

Vous avez des questions concernant les crop ratings et leur interprétation ? Prenez rendez-vous directement avec un des membres de l’équipe Captain Farmer et échanger ensemble afin de trouver la solution qui vous conviendra !

Cet article vous a paru utile ?

Je partage cet article :